Semences : le nouvel outil qui vise à améliorer leur livraison

Semences : le nouvel outil qui vise à améliorer leur livraison

Un nouvel outil en ligne pour améliorer la livraison de semences en Afrique de l’Ouest sera lancé lors d’un événement virtuel le mardi 27 octobre 2020. Initié par le CORAF et financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international en Afrique de l’Ouest dans le cadre du PAIRED, cet outil devrait considérablement améliorer la livraison des semences, note un communiqué parvenu à notre rédaction. 
« Les systèmes de livraison de semences sont actuellement sous-développés en Afrique de l’Ouest, limitant ainsi l’accès indispensable des petits agriculteurs aux variétés améliorées », déclare le Dr Abdulai Jalloh, Directeur de la Recherche et de l’Innovation du CORAF. 
L’Outil de prévision de la demande de semences est, toujours selon le communiqué, un instrument pratique utilisé pour faire des projections sur les demandes potentielles et réelles de semences, afin de soutenir à la fois le secteur public des semences et les entreprises semencières privées. 
Mais à quoi ressemble cet outil ? Selon la même source, « l’Outil de prévision de la demande de semences est une feuille de calcul Excel qui fonctionne sur la base d’une série d’hypothèses de départ, telles que la superficie potentielle à utiliser pour la production de semences, le taux de semis et le rendement en semences. Il vise à aider les producteurs à planifier l’effort de production de semences grâce à un processus de projections de la demande et à l’examen des niveaux de performance passés et présents, combinés à l’évaluation des produits disponibles et des marchés actuels ». 
Ainsi, avec cet outil, plus ou moins de semences pourraient être produites au début de la saison agricole que nécessaire, ce qui entraînerait un report substantiel du stock de semences.