Un appui fort de la PF2D à 166 groupements de femmes de Diourbel

Un appui fort de la PF2D à 166 groupements de femmes de Diourbel

La Plateforme des femmes pour le développement de Diourbel (PF2D) a remis une enveloppe de 500 000 FCFA à chacun des 166 groupements de femmes de la commune de Diourbel dans le but de leur permettre de financer leurs activités de transformation de céréales locales, a appris l’APS de sa présidente, Ndèye Fall Diop.

« La plateforme a eu à former 4190 femmes réparties dans 166 groupements qui vont recevoir chacun un accompagnement financier de 500 mille FCFA pour leur autonomisation », a-t-elle notamment dit lors de la cérémonie de remise d’attestations et de financements aux bénéficiaires.

Ce dernières ont reçu une formation en fabrication de savon, coupe et couture, coiffure, pâtisserie, micro-jardinage, techniques de transformation des fruits et légumes, céréales locales, café, etc.

Ndèye Fall Diop a dit vouloir mettre en place un dispositif de suivi des activités de ces femmes qui seront accompagnées à travers l’implantation de maisons bien équipées dédiées aux femmes dans les quatre grands quartiers (Médinatoul, Keur Cheikh, Thierno Kandji, Cheikh Anta) de la ville.

Les bénéficiaires qui ont magnifié les efforts de la plateforme des femmes pour le développement de Diourbel sollicitent une formation en gestion financière, marketing digital pour la vente en ligne, entre autres.

Venu présider la rencontre, le ministre de l’Emploi, Dame Diop a estimé, toujours selon l’APS, que ces groupements devaient devenir des petites et moyennes entreprises (PME) en renforçant la formation de leurs membres dans la gestion financière.