Aquaculture : les députés adoptent enfin le Code

Aquaculture : les députés adoptent enfin le Code

Le Code de l’Aquaculture, un texte à l’étude depuis 2008, a été adopté à l’unanimité, jeudi 7 avril, par les députés. Ce Code, à en croire le ministre des Pêches et de l’Économie maritime, Alioune Ndoye, venu défendre le projet devant les députés, « institue un nouveau cadre juridique, mettant en place un régime cohérent de l’activité aquacole au Sénégal, notamment, en ses dispositions relatives à l’autorisation d’exploitation ».

En cette occasion, le ministre a indiqué que cette Loi régit aussi l’application des normes zoo-sanitaire, phytosanitaire, environnementales et sociales. 

« La Loi est indispensable pour encadrer l’aquaculture pour que les gens sachent dans quoi ils investissent. L’aquaculture apparaît comme une alternative pouvant contribuer à la couverture des besoins en produits halieutiques et à la préservation des ressources naturelles », explique Alioune Ndoye. Avant de réitérer l’importance que le Sénégal accorde à ce sous-secteur qui « s’est traduite par l’adoption le 8 avril 2011 d’un décret créant l’Agence nationale de l’aquaculture ». 

Mieux, le ministre des Pêches a encouragé le privé à investir dans l’Aquaculture notamment dans la production des aliments et des entrants nécessaires au développement de ce secteur.