Egalité des genres et résilience climatique : un 3e appel à propositions lancé par le Fonds pour les changements climatiques en Afrique

Egalité des genres et résilience climatique : un 3e appel à propositions lancé par le Fonds pour les changements climatiques en Afrique

Le Fonds pour les changements climatiques en Afrique (FCCA), hébergé par la Banque africaine de développement, a lancé, mercredi, un troisième appel à propositions sur l'égalité des sexes et la résilience climatique sur le continent.
L’appel à propositions porte sur les projets axés sur la lutte contre l'accès inégal des femmes et des hommes aux ressources nécessaires pour s'adapter au changement climatique et atténuer les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les projets devraient également, selon la banque, soutenir la transition des pays africains vers un développement résilient au changement climatique, à faible émission de carbone, avec des possibilités accrues d'accès au financement climatique et prenant en compte l’égalité des genres.
L'appel à propositions est ouvert aux gouvernements africains, aux organisations régionales, aux fonds africains, aux organisations non gouvernementales et aux institutions de recherche. La date limite de soumission des projets est fixée au 23 juillet 2021, à 23h59 GMT.
Le FCCA appuie actuellement seize pays africains avec un portefeuille de quinze projets pour un montant total d'environ 7,73 millions de dollars américains. Ces projets ont été sélectionnés à l’issue des deux précédents appels à propositions du Fonds en 2014 et 2017 qui portaient sur l'accès au financement climatique, le renforcement des capacités et l’adaptation à petite échelle.
Le troisième appel à propositions contribuera à élargir à la fois l'orientation thématique et la portée géographique du Fonds et lui permettra de répondre à la demande croissante des potentiels candidats africains. Le financement disponible est de six millions de dollars et sera alloué sous forme de subventions allant de 250 000 à un million de dollars par projet.
Pour être éligibles à ce troisième appel, les projets doivent s'aligner sur la Stratégie genre (2021-2025) de la Banque africaine de développement et sa stratégie décennale (2013-2022), qui met l’accent sur la croissance inclusive et la transition vers la croissance verte. Les projets doivent être également alignés sur les contributions nationales déterminées et les plans nationaux d'adaptation des pays africains.